bordure

Qu'est ce
qu'une AOP ?

AOP, un Label officiel Européen

 

Ce signe, identifiable par son logo rouge et or, ne peut être accordé que par les pouvoirs publics et uniquement à des démarches collectives de producteurs, réunis dans une structure fédérative : l’Organisme de Défense et de Gestion (ODG).

Historiquement mis en place pour lutter contre la fraude (loi de 1905), le concept d’Appellation d’Origine devenu Appellation d’Origine Contrôlée – AOC en 1935, s’est ouvert à l’ensemble des produits agricoles et alimentaires en 1990.

Depuis le 1er mai 2009, ce label est devenu européen et porte le nom d’AOP : Appellation d’Origine Protégée. Le logo européen AOP garantit que toutes les étapes d’élaboration du produit (production du lait, transformation du lait en beurre, crème ou fromage, puis affinage)  sont réalisées dans une zone géographique déterminée, correspondant au terroir d’origine du produit, et selon un savoir-faire reconnu et un cahier des charges particulier, contrôlé par les pouvoirs publics et des organismes tiers indépendants. 

logo-aop

AOC = AOP

Appellation d’Origine Contrôlée : C comme Contrôlée par l’INAO,

Appellation d’Origine Protégée : P comme Protégée par l’Union Européenne,

L’AOP ne peut être délivrée que par un double contrôle de ces deux autorités.

Depuis 2012, une fois enregistrées au niveau européen, les fromages, beurres et crèmes AOP ne portent plus que la mention AOP et le logo européen jaune et or. Seuls les vins sont autorisés à garder l’AOC (décret du 1er janvier 2012).

En France, on compte 46 fromages, 3 beurres et 2 crèmes bénéficiant d’une Appellation d’Origine Protégée (AOP) et près de 280 en Europe.
Pour en savoir plus, toutes les indications géographiques d’Europe et du Monde sont recensées sur la base https://www.tmdn.org/giview/

Une garantie d’origine et de qualité

Origine Garantie

L’AOP garantit au consommateur que toutes les étapes de production ont lieu dans l’aire géographique délimitée de l’appellation, de la production du lait jusqu’à l’affinage des fromages.
Les produits qui en bénéficient tirent leur authenticité et leur typicité de cette origine géographique, composée de facteurs naturels et des facteurs humains.

Ainsi, par définition, les AOP sont des produits 100% terroirs et qui ne peuvent être délocalisables !

Transparence

L’aire géographique et les conditions de production de chaque AOP sont consignées dans un cahier des charges, validé par l’État et l’Union Européenne. Cette information est accessible aux consommateurs sur www.inao.gouv.fr en toute transparence.

Savoir-faire collectifs

L’AOP est une reconnaissance officielle de savoir-faire collectifs. Pas de recettes secrètes, pas d’ingrédients inconnus : une AOP est la reconnaissance d’un produit qui tire sa spécificité de savoir-faire matériels et immatériels collectifs, partagés par tous les opérateurs, encadrés par un cahier des charges.

Dispositif de contrôle

En plus de ces contrôles communs à toute la filière laitière, les opérateurs engagés dans une AOP doivent respecter 3 niveaux de contrôles afin de garantir au consommateur le respect du cahier des charges :

  • Des autocontrôles : les producteurs de lait, les transformateurs et les affineurs ont l’obligation d’enregistrer leurs pratiques, assurer la traçabilité et respecter le cahier des charges.
  • Des contrôles internes : réalisés par les Organismes de Défense et de Gestion du produit AOP, les contrôles internes s’inscrivent dans une démarche d’accompagnement et de progrès des opérateurs pour améliorer en permanence leurs pratiques.
  • Des contrôles externes : garants de la transparence et de la crédibilité de tout le dispositif de contrôle, les contrôles externes sont réalisés par des organismes certificateurs indépendants, eux-mêmes accrédités par le COFRAC et par les pouvoirs publics.

L’ensemble du dispositif est supervisé par l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO) et par la Commission Européenne. Ainsi, en 2012, 6256 contrôles ont été réalisés chez les producteurs de lait et les fromagers engagés dan une AOP.

Les produits sont également dégustés par des commissions d’examen organoleptique pour vérifier que les produits sont conformes en goût et en profil sensoriel et qu’ils peuvent bénéficier de l’appellation d’origine. En 2012, ce sont 2 710 échantillons de fromages, beurres et crèmes AOP qui ont été soumis à une dégustation critique.

33 CHEVROTIN